Retour à l'accueil
 Séismes         Cyclones         Inondations         A rajouter au Kit         Contexte juridique
Lors d’un séisme, les consignes générales sont applicables à l'exception du confinement.
Les autres consignes particulières sont les suivantes :



Précautions à prendre avant

Un séisme est extrêmement déstabilisant, physiquement et mentalement car il survient brutalement. En voiture, au travail, en famille ou durant votre sommeil, un séisme surprend toujours.
Une bonne préparation de l'ensemble des membres de la famille et des collègues vous permettra, le moment venu, de faire une analyse lucide de la situation et d'adopter une conduite aussi rationnelle que possible.
Discutez, avec vos proches et vos collègues, de ce que vous devez faire en cas de séisme.

Vite : Je me forme aux GESTES QUI SAUVENT
ou
J’ACTUALISE mes connaissances

Les points suivants sont à examiner :

◊ Quel est le lieu le plus sûr du bâtiment? Le plus souvent, il s’agit d’un encadrement de porte, d’un mur résistant (porteur si possible) ou d’une table solide (s’accrocher aux pattes de cette table pour qu’elle ne se déplace pas sans vous !). Dans un immeuble, il faut être le plus proche possible de la structure la plus solide : se renseigner auprès des responsables.

Les espaces découverts à l’extérieur sont de loin les plus sûrs, à condition :

      Ο d’avoir le temps d’y aller, ce qui dépend de la puissance du séisme,

      Ο qu’ils ne soient pas menacés par la chute de débris, arbres, éclats de verre,...

◊ Construire selon les normes parasismiques. Vérifier, dans la mesure du possible, que votre logement répond aux normes anti-sismiques, que les murs sont intacts et trouver l’emplacement des structures porteuses.

◊ Vérifier le kit de secours et la trousse de premiers soins ; déterminer qui les prend en charge.

◊ Etablir un plan de regroupement familial

◊ Qui assure l'évacuation des personnes vulnérables : enfants, bébés, personnes âgées, personnes à mobilité réduite ?

◊ Décider des responsabilités de chaque membre de sa famille. Penser à couper rapidement le gaz et l’électricité s’il y a des dégâts.

◊ Préparer des cartes d'évacuation et de secours (notamment pour les enfants : nom, adresse, âge, personne à contacter, groupe sanguin, allergies, état médical).

◊ Repérer à l'avance l'itinéraire le plus sûr pour quitter votre immeuble. Ne jamais utiliser l’ascenseur.

◊ Réunir vos voisins afin de pouvoir mieux coopérer en cas de besoin.

◊ Retenir, fixer solidement les objets et meubles lourds susceptibles de tomber. Eviter de les placer sur des étagères, en hauteur..

Pendant un tremblement de terre

Les tremblements de terre durent de quelques secondes à une minute environ, rarement plus. Essayer de garder son calme et bien se protéger sont essentiels.

1.- Au moment de la secousse :

a- Si vous êtes dans un bâtiment :

◊ S’abriter sous une table solide, un bureau ou un lit massif ou dans l'embrasure d'une porte. Attendre la fin de la secousse.

Compte tenu de la brièveté du temps disponible, il ne peut-être recommandé de sortir le plus vite possible que si vous avez la conviction que le bâtiment risque de s’effondrer et que vous êtes en mesure de l'évacuer très rapidement sans mettre en danger votre vie.

Attention : se déplacer durant un séisme est très difficile voire dangereux (perte du sens de l’équilibre et des repères)

◊ Ne prendre ni l’escalier, ni l’ascenseur

◊ S’éloigner des baies vitrées, sinon Mettre ses mains de chaque côté du cou (protection des artères carotides)

◊ Ne pas allumer de flammes ou de téléphone portable (risque d’explosion).

b- Si vous êtes dans la rue :

◊ Se tenir à l'écart des bâtiments pour éviter les chutes d'objets.

◊ Rester au milieu des rues ou dans les espaces libres.

◊ Ne pas rester sous les fils électriques ou à portée de la chute d’un poteau électrique.

◊ Si aucune de ces possibilités ne vous est offerte (rue étroite, fils électriques surplombants) : se réfugier, au contraire, sous un porche, si possible celui d’une maison ou, à défaut, d’un immeuble aussi bas que possible et, dans tous les cas, pas en béton.

c- Si vous êtes en voiture :

◊ Rester dans votre véhicule à l'arrêt, loin de tout ce qui risque de tomber.

Après la secousse :

Une secousse est souvent suivie par d'autres plus faibles, appelées répliques.

a- Dans un premier temps :

      Ο Evacuer l'immeuble. Ne pas utiliser l'ascenseur : il peut y avoir des coupures de courant et/ou des répliques.

      Ο Emporter ses papiers personnels, des vêtements chauds et confortables, ses médicaments indispensables et une radio portable à piles ou dynamo.

      Ο Se diriger vers un lieu isolé à l'abri des chutes d'objets. Marcher au milieu de la chaussée en prenant garde à ce qui peut tomber.

      Ο Si vos enfants sont à l'école, essayez de vous renseigner auprès de l'établissement avant de vous précipiter : les écoles disposent en général de terrains dégagés où vos enfants pourraient être plus en sécurité qu’avec vous.

      Ο Eviter les zones côtières. Un tsunami (raz-de-marée) accompagne très souvent un séisme, surtout s’il est violent. Il est en général annoncé par un reflux de la mer : si la mer se retire, se réfugier immédiatement :

           a) dans une structure en hauteur, solide (3ème niveau d’un immeuble par exemple)

           b) sur une hauteur naturelle (mornes, montagnes)

           c) loin vers l’intérieur des terres.

b- Dans un second temps :

      Ο Ne pas fumer, utiliser les téléphones portables, allumer des flammes nues (risque d'explosion)

      Ο Ne pas toucher aux câbles tombés à terre.

      Ο Ne pas téléphoner inutilement. Laisser le réseau téléphonique libre pour les secours.

      Ο Attendre l’autorisation officielle des professionnels pour réintégrer les bâtiments

      Ο Les secours ont besoin de routes dégagées pour travailler : ne pas se déplacer en voiture inutilement.

      Ο Attention aux rumeurs : l’information officielle (radio) est la plus recommandée !

Retour à l'accueil

e-mail : contact@ris-k.fr
Réalisé par MILCOM Design